HEYME Freelance
24-08-2021 • temps de lecture 3 min
#Finance et juridique

Indépendants : pourquoi ouvrir un compte professionnel ?

Vous exercez une activité en Freelance ? Ouvrir un compte bancaire professionnel est la solution idéale pour gérer vos finances et votre trésorerie.

Vous êtes travailleur indépendant et vous hésitez à ouvrir un compte professionnel dédié à votre entreprise ? Pour une meilleure gestion de vos finances, les opérations bancaires courantes liées à votre activité doivent être effectuées séparément de votre compte personnel. 

À quoi sert un compte bancaire professionnel ? 

Pour les freelances, l’aspect financier représente très souvent une source de stress au quotidien. Plus les obligations financières sont nombreuses, plus les craintes grandissent. Gérer les délais annuels en matière d’impôts, de cotisations sociales, de TVA ou des retenues à la source requiert une très bonne gestion financière.

Ouvrir un compte bancaire professionnel est une solution simple et efficace pour dissocier le patrimoine de l’entreprise du patrimoine personnel. Il offre une meilleure visibilité des transactions effectuées et évite la confusion.

Disposer d’un compte professionnel dédié est indispensable pour différencier la trésorerie de l’entreprise de celle de son représentant légal afin de faciliter au mieux la gestion.

Si les services bancaires classiques sont systématiquement offerts, votre banquier peut également vous proposer à travers un compte professionnel des solutions en relation avec votre activité de freelance comme la gestion d’impayés, etc. 

Ouvrir un compte professionnel est-il obligatoire ?

Cela dépend essentiellement du statut de l’entreprise.

Les SARL, les EURL, les SASU, disposent d’une dénomination, d’une adresse de domiciliation et d’un patrimoine indépendamment de celui des associés. L’ouverture d’un compte bancaire professionnel est alors obligatoire.

Les entreprises individuelles (EI) qui n’exercent pas une activité commerciale ne sont pas obligées d’ouvrir un compte professionnel. Ne disposant pas de capital social à déposer, un simple compte particulier est suffisant. Les experts recommandent tout de même d’avoir un compte professionnel même s’il ne s’agit pas d’une obligation légale.

Depuis le 1er janvier 2015, les micro-entrepreneurs doivent eux aussi dédier un compte bancaire séparé à leurs activités. Il ne doit pas nécessairement être professionnel, il peut s’agir simplement d’un autre compte courant dédié. 

Micro-entrepreneurs, quand est-il nécessaire de séparer les comptes ? 

Les micro-entrepreneurs peuvent utiliser leur compte personnel pour les recettes relatives à leur activité professionnelle pour un délai limité.

Selon la loi Sapin 2, les micro-entrepreneurs disposent d’un délai de 12 mois à partir de la création de l’entreprise pour ouvrir un compte séparé. Comme nous l’avons vu précédemment, le compte séparé n’est pas nécessairement un compte professionnel. Le micro-entrepreneur peut ouvrir un autre compte bancaire individuel.

La loi Pacte du 22 mai 2019 rappelle que les micro-entrepreneurs dont le chiffre d’affaires est supérieur à 10 000 €/an pendant 2 années consécutives sont obligés de consacrer un compte bancaire professionnel à leur activité. 

Entreprises individuelles et compte professionnel

Les commerçants doivent disposer d’un simple compte courant pour exercer leur activité. Sans être un compte professionnel, il leur permet par exemple de :

  • Avoir une autorisation de découvert
  • Bénéficier de solutions de financement pour les professionnels
  •  Etc.

Les artisans et les professions libérales ne doivent pas nécessairement ouvrir de compte bancaire professionnel.

Comment choisir un compte courant pour les professionnels ?

Pour choisir le compte bancaire professionnel adapté à votre activité, il y a des critères comme le coût d’ouverture du compte et les services bancaires proposés, y compris les services inclus et optionnels.

Avant de vous décider, pensez à comparer les comptes professionnels et choisissez en fonction des besoins réels de votre activité freelance. Dans de nombreux cas, les services offerts ne sont pas toujours indispensables ou très rarement utilisés.

Inscrivez-vous à notre newsletter
Restez connecté
sur nos réseaux sociaux !