HEYME Freelance
31-01-2022 • temps de lecture 6 min
#Interviews et Podcasts

De cadre supérieur à freelance : comment j'ai fait ?

La reconversion professionnelle, une décision difficilement explicable pour certains contrairement à d'autres comme Jade pour qui la question ne se posait plus ! Découvrez son histoire à travers cette interview et ce témoignage à cœur ouvert.

Jade, cadre supérieur comptable et financier depuis plus de 10 ans a décidé de tout plaquer ou presque ! Cette passionnée de rédaction a décidé de quitter son poste pour devenir copywriter freelance.

Dans cet article, elle nous raconte comment elle a eu le courage de quitter son job et fait le point sur la manière dont elle a pu surmonter ses peurs entre obstacles et défis.

Si vous hésitez encore à vous lancer en tant qu’indépendant, cette interview vous apportera certaines réponses. Enjoy !

Salut Jade, qu’est ce que tu peux nous dire sur ton parcours ?

Mon parcours est une série de choix et surtout de décisions fortes !

J’ai su depuis le début que j'étais destinée à une carrière littéraire en quelque sorte. J’écris depuis que je suis toute petite, pourtant cela ne m’a pas empêché de faire des études de comptabilité et de gestion. Une filière qui demande beaucoup de détermination, de discipline et de concentration…même si ce n’était pas vraiment mon truc à l’époque. (rires)

Je me suis accrochée et j’ai pu décrocher mon diplôme puis mon master pour devenir cadre supérieur comptable et financier pendant 12 ans. Un parcours académique et un cursus que l’on peut qualifier de classique. J’ai débuté comme responsable comptable et financier dans une boîte privée mais j’étais constamment à la recherche de nouvelles opportunités… jusqu’au jour où j’ai participé à un concours de recrutement pour une grande administration publique et voilà comment j’ai occupé la fonction de cadre supérieur comptable et financier pendant plus d’une décennie.

On peut dire que tout était parfait ! Mais début 2020, peu avant le début de la pandémie de la Covid-19, j’ai décidé de quitter mon poste pour ouvrir un nouveau chapitre de ma vie professionnelle, en me consacrant à l’écriture.

C’était une décision prise sur un coup de tête ?

Non, pas vraiment. J’y réfléchissais depuis un bon bout de temps et puis je suivais entre-temps une formation de copywriter à distance. Donc je peux affirmer que c’était une décision mûrement réfléchie, même si je ne manquais de rien professionnellement et que ma carrière semblait toute tracée mais à la fin, la passion a eu raison de ma profession. (sourire)

On comprend parfaitement ton choix, mais qu’est ce qui t’as poussé à prendre ta décision ? Quel a été le déclic ?

Ça ne donne pas cette impression, mais le métier de cadre supérieur comptable et financier est très prenant au quotidien ! Chaque jour, un nouveau défi à relever, des situations difficiles à gérer, des tâches chronophages qui ne laissent pas le temps à l’ennui. Et puis, c’est un job qui demande beaucoup de compétences : la maîtrise des chiffres et de la communication, l’art de la négociation, la maîtrise des deadlines sans oublier le plus important : la gestion humaine.

Pourtant, au cours de l’année 2019, j’ai commencé à sentir un léger détachement, une sorte de prise de conscience. Représenter une grande institution est un sacré privilège et c’est également très flatteur pour l’égo, mais ça peut aussi être très usant autant physiquement que psychologiquement.

Je commençais à me poser des questions, à imaginer mon avenir ailleurs dans un milieu où l’ambiance professionnelle serait plus détendue, plus adaptée à ma vision des choses et correspondant à mes envies d’indépendance. Surtout, retrouver cet enthousiasme, cette flamme qui fait que vous vous dites que vous faites les choses parce que vous les aimez et non pas par obligation !

Et pour ne rien vous cacher, le déclic est survenu au moment où je me suis rendu compte que ma créativité était bridée au quotidien, depuis de longues années. J’ai clairement réfléchi à tout, jusqu’à prendre ma décision ! Pour retrouver la vraie Jade, il fallait que je renoue avec ma seule et unique passion, l’écriture et que je puisse la considérer comme la base de mon futur projet professionnel.

Côté réactions, qu'elles ont été celles de ton cercle professionnel et intime ?

Pour être franche et honnête, je n'oublierais jamais la tête de mon boss en apprenant la nouvelle ! (Éclats de rires)

Néanmoins, j’ai pris le temps de lui expliquer ma démarche ce qui ne l’a pas empêché d’être surpris limite incrédule. L’effet de surprise a également suscité plusieurs réactions négatives de la part de mes collègues et de mon réseau professionnel, de manière générale. Mais d’un côté, je les comprends. Le métier de cadre supérieur comptable et financier est considéré comme prestigieux et le fait que l’on puisse le quitter pour se lancer dans une carrière de freelance articulée autour de l’écriture, peut paraître incompréhensible limite insensé.

Mais, j’ai assez vite pu relativiser et me détacher de ces commentaires négatifs. Peut-être que ma décision était le reflet de leurs propres craintes, se lancer dans l’inconnu à la poursuite de leurs rêves… d’où leur manque d’objectivité. En tous cas, c’est de cette façon que j’ai interprété les choses.

Pour ce qui est de mon cercle proche, ça a été totalement l’inverse et c’est ce qui m’a le plus rassuré. Mon compagnon m’a totalement soutenue, en me témoignant toute sa confiance. Pareil pour mes sœurs qui n’ont pas hésité à me réconforter malgré leur jeune âge. Mais je dois avouer que je vois de la fierté dans leurs yeux par rapport à ce que j’ai pu accomplir et ce à quoi je prétends à présent !

Et cette passion pour l’écriture, tu la cultivais à l’époque, en parallèle de ton job de cadre supérieur comptable et financier ?

Partiellement, l’idée c’était d’être constamment en apprentissage, de se renseigner, de participer à quelques ateliers quand j’en avais l’opportunité ou l’occasion. En même temps, j’avais une amie qui tenait un blog lifestyle consacré à la maternité, je l’ai donc sollicité pour écrire quelques articles et billets d’humeur et elle a rapidement accepté !

Grâce à cette expérience, j’ai pu découvrir d’un peu plus près l’univers digital, le marketing des médias sociaux et mettre en pratique une certaine méthodologie de rédaction.

À la fin de cette courte expérience mais néanmoins enrichissante, j’ai pu faire les constats suivants :

  • J’étais suffisamment prête pour lancer mon propre projet centré sur la rédaction et l’écriture après avoir pris connaissance des différentes techniques de marketing digital.
  • Les compétences professionnelles acquises lors de ma première carrière professionnelle pouvaient être autant utiles qu'indispensables (rigueur, engagement, respect des délais…).
  • Le statut de freelance était celui qui me correspondait le plus par rapport à ma précédente expérience de salarié.

Tous ces éléments réunis, ont confortés mon envie et mon souhait de devenir freelance. Il fallait juste trouver la bonne offre de services à proposer.

Donc, ton choix s’est porté sur le copywriting ?

Tout à fait, en creusant un peu plus le domaine du marketing digital, je me suis rendu compte que la rédaction de contenu marketing à travers le copywriting permettait de toucher les gens au plus profond d’eux-mêmes, tout en faisant appel à leur sensibilité. Mais cela demande surtout de la créativité, chose qui ne m’a jamais quitté ni manqué. (Rires)

On peut dire que le copywriting, a été pour moi une sorte de révélation ! Le copywriting c’est également l’art de séduire, un travail sans fin qui nécessite une certaine psychologie pour pouvoir délivrer un message précis. Entrer dans l’imaginaire et l’esprit des gens et faire appel à leurs émotions les plus profondes à travers la rédaction, c’est quelque chose qui me parle et c’est ce que j’aime faire le plus au monde.

Voilà ce qui m’a clairement motivé à en faire mon métier. Mon parcours est certes atypique mais il répond à une certaine logique : j’ai renoué avec ma passion première tout en mettant à profit les compétences acquises lors de mes précédentes expériences professionnelles.

Et, quelles sont les offres et services que tu proposes ?

Comme j’aime le dire, je propose un service 2 en 1 en tant que copywriter :

  • le premier étant "le conseil" : j’éclaire les entreprises qui me consultent sur la ligne éditoriale à adopter et sur les différents canaux de communication à utiliser pour délivrer leur message.

  • le deuxième étant "la rédaction" : en fonction des différents besoins des entreprises qui me contactent, j’adapte ma manière d’écrire selon le format qu’ils auront choisi : livres blancs, articles de blog, contenu de sites web…

Raconte-nous un peu ton quotidien !

Dans l’imaginaire collectif, un copywriter ou un rédacteur passe ses journées à écrire ou à rédiger… mais ce n’est pas vraiment le cas !

Avant de passer à la rédaction, je me prépare.

Comment ?

Tout dépend du sujet à aborder, j’essaie de me renseigner, de récolter le plus d’informations possible afin de le traiter en profondeur. Puis, vient la mise en place, la structuration des textes et la sollicitation d’autres intervenants si nécessaire : webdesigners, développeurs web… Donc, mes journées sont en quelque sorte assez chargées.

Ça reste avant tout une question d’équilibre, faire en sorte de prioriser chaque tâche pour ne pas se sentir perdu : conception, rédaction et échange avec les clients et collaborateurs, quand je juge que la situation le demande.

Tes clients, tu les trouves comment ?

À vrai dire, en ce moment je n’ai pas trop à me plaindre vu que ce sont eux qui viennent à moi ! (Sourire)

Vu que je n’aime pas trop faire de prospection, j’ai pris les choses en main dès le départ en essayant notamment d’augmenter ma visibilité sur les différents réseaux sociaux.

J’ai aussi pu compter sur certaines relations de confiance nouées par le passé pour tenter de décrocher des projets et/ou des missions.

Mais la satisfaction client reste mon principal cheval de bataille.

Je me dis qu’en délivrant la meilleure prestation possible, les retours positifs seront de plus en plus nombreux, ce qui permettra de faire fonctionner le fameux bouche-à-oreille.

Pour conclure, quels conseils pourrais-tu donner à celles et ceux qui souhaitent se lancer en tant que freelance ?

Il est difficile de généraliser, chacun de nous porte son propre projet unique. Mais si je devais me permettre de leur donner quelques conseils, je leur dirais de :

  • se centrer sur eux-mêmes et ce qui les motive afin de trouver le parfait équilibre entre valeurs et envies tout en étant convaincu par le chemin qu’ils vont emprunter ;
  • se faire accompagner en sollicitant l’avis de personnes compétentes et capables de les éclairer sur les enjeux de leur prochaine activité ;
  • se former constamment et de manière régulière, en consultant des livres ou en s’inscrivant à des formations en ligne car on peut apprendre à tout âge et j’en suis la preuve vivante ;
  • parler et s’ouvrir aux autres, de cette manière ils pourront agrandir leur réseau, profiter de conseils et même d’encouragements ;
  • se lancer et passer à l’action, réfléchir c’est bien mais à trop hésiter ils passeront peut-être à côté du projet de leur vie. Donc, osez tout simplement !

À travers ce témoignage, vous avez pu constater que le changement professionnel n’est pas un handicap ! Quelle que soit votre décision, vous pourrez toujours recycler vos compétences et les mettre à profit.

Changer de vie, c’est un choix qui n’appartient qu’à vous. Ne vous souciez pas du qu’en dira-t-on et concentrez-vous sur l’essentiel : votre futur statut de freelance. 😉

En vous lançant dans votre nouvelle vie professionnelle, soyez visible autant que possible : réseaux sociaux, meetings, évènements liés à votre activité, pour le développement de votre image de freelance.

HEYME s’engage à être votre partenaire quotidien lors de votre changement de vie professionnelle.

Couverture santé et prévoyance, grâce à HEYME Freelance vous pourrez sécuriser votre activité en profitant de nos formules et autres avantages liés à votre statut.

Découvrez nos offres freelance ici ! 😎

Inscrivez-vous à notre newsletter
Restez connecté
sur nos réseaux sociaux !